Cette année, nous boudons les biscornus du maraîcher...
Non, non, non, pas de revirement d'idée,
ni de préférence pour la belle

Mais voilà, cette année,
le jardin produit, produit, produit !
Nos premiers 6 pieds de tomates,
que l'on croyait condamnés,
ont relevés la tête...

Les 6 pieds suivants, plantés en compensation,
se démènent également,

Enfin, quelques pieds, sortis de nulle part
ou des restes alimentaires gérés par les poules
sont un peu plus tardifs, mais prometteurs.

Tomate_2  Tomate_1

Du coup après un peu de pluie et de soleil
600 g de tomates cerise
1 bon kg de tomate en état
1,3 kg de tomates "cul noir"

Alors plutôt que de vous chanter
les louanges de notre star du potager

je vais plutôt aller les cuisiner !