Aujourd'hui, j'ai eu droit
à mon premier vrai commentaire
sur mon affichage militant
de cycliste quoi qu'il arrive !

Bon, rien de bien trancendant,
juste la demande d'une piétonne
de savoir si ce n'était pas trop dur
beaucoup plus difficile qu'en temps normal, j'avoue
et j'ai du baisser la selle pour tenir compte
de mon nouveau volume

et la remarque comme quoi
c'est la première fois qu'elle voit un logo "bébé à bord"
sur un gilet jaune
normal, c'est une création "maison"...

Par contre, les remarques des collègues
"tu viens encore à vélo ???"
sont aussi fréquentes
que le crachin en novembre en Bretagne !

Et oui, 6,5 mois de grossesse,
un joli bidon bien rond,
et encore juchée sur mes pédales...

les remarques sur l'inconcience de mon comportement
"Et le risque de chute alors ?"
sont aussi monnaie courante...

Ce a quoi je répondrai que
1. l'activité physique est à maintenir en étant enceinte
celà évite bien des désagréments...
2. le risque de chute existe aussi à pied, dans les escaliers
ah oui, parce que je monte aussi encore les marches
que je n'ai pas encore troquées pour l'ascenceur...
3. j'ai toujours encore bien mon équilibre
je pense qu'effectivement, quand je n'arriverai plus
à mettre mes chaussettes debout le matin,
je me poserai la question d'enfourcher la petite reine
4. le risque d'accident existe aussi en métalosaure !
et une collision fait sûrement pas mal de dégâts

d'ailleurs, on trouve quelques infos
sur des sites inatendus
sur le conseille de la pratique du vélo

De toute façon, je suis une vraie tête de mule
parce qu'en plus de continuer à pédaler,
je n'ai pas jeté mes chats
j'ai même pris grand soin du plus vieux jusqu'à ce qu'il nous quitte
je mange encore du fromage non pasteurisé...

Bref, une mauvaise mère en devenir !