J'ai souvent parlé de la "sortie",
j'ai même fait un bilan, reprenant les données économiques,
mais finalement peu de "l'entrée"

J'ai, enfin, nous, avons fait
le choix de l'allaitement.
Je n'ai pas été allaité, Nostradamus non plus
il n'y a pas d'exemple familiaux
mais ça nous paraissait évident,
au moins d'essayer !

Et comme ça a marché,
et bien, on a continué
on continue encore d'ailleurs !

Il faut être honnête, c'est un choix personnel
et de couple à la fois.

Voilà pourquoi j'ai voulu allaiter
En fait, je ne me suis pas vraiment posé la question.
pour moi, c'était logique !
Après tout,
la nature est quand même plutôt bien faite
et il me semble évident
que l'aliment le plus adapté à bébé
est celui que la Nature lui a prévu !

Après, soyons cohérent :
moins l'agro alimentaire
met le nez dans mon assiette
mieux je me porte.
Nous cuisinons des légumes bio, de saison
et évitons les supermarchés...
une fois ce mode de vie établi,
il semblait couler de source
d'éviter le recours au lait industriel maternisé
si l'allaitement, ça pouvait le faire !

D'ailleurs, on poursuit la logique,
puisque Nostradamini ne consomme
presque que des petits pots maisons.

Ca prend du temps c'est vrai.
Mais c'est important pour moi
qu'il mange sain.
Pour lui, pour son avenir,
mais aussi pour l'avenir de la planète.

Aujourd'hui, je ne sais donc
toujours pas préparer un biberon !

Après, si cela avait été difficile,
j'aurais sûrement revus ma position...
Mais en attendant, bib' chez Nounou
rien qu'au lait de maman !

Les avantages que j'y vois
J'ai de la chance, l'allaitement c'est bien mis en place,
j'ai eu de bons conseils à la maternité,
et mon entourage ne m'a pas pris la tête.
Mieux, j'ai un conjoint pro allaitement,
ll m'a donc plutôt soutenue.
Je ne pense pas qu'il ai été frustré de ne pas donner de bib'
et il a trouvé d'autres occupations,
notamment les changes
.

Aujourd'hui, je trouve ça super confortable
pas de lait à trimballer,
pas de question de conservation,
si j'ai besoin, j'ai. C'est simple.
Tout est toujours prêt, à température, immédiatement.

Et puis, c'est tellement agréable,
ces moments de gros câlins !

et les inconvénients
et oui, tout n'est pas rose non plus !
Difficile de s'éloigner plusieurs jours,
à moins de partir en laissant des stocks
et en prenant un tire-lait en bagage !

la fatigue, parce que ça pompe, quand même !
surtout avant la diversification !

Les autres freins
la douleur : à part au démarrage,
lors de la montée de lait
et à quelques rares moments,
rien à redire de ce côté là !
la pudeur : je pense être pudique,
mais je n'ai jamais été gênée d'allaiter...
café, train, voiture, escaliers,...
l'allaitement ne m'a pas confiné chez moi !
bien au contraire !!

Une raison qui ne m'a pas motivée
mais qui est à prendre en compte
l'aspect économique.
je me posais la question ce matin
pourquoi ce matin ? je ne sais pas...
mais du coup, j'ai cherché !

Et bien le non-achat de lait en poudre
sur la première année de vie
c'est une économie d'environ 700 €

Enregistrer